Logo Manuri Formation Hors Sériespacerspacer Nous contacter
  CompagniespacerFormationspacerSessions publiquesspacerClientsspacerInscription  
 

Nous sommes heureux de vous offrir la 128e édition de notre bulletin électronique mensuel «Trucs au cube» qui traite de trucs, de conseils et d'informations sur la gestion du temps, la gestion du stress, l'intelligence émotionnelle et les communications interpersonnelles. Également, nous vous rappelons, à la fin de notre bulletin, les formations à venir au cours des prochaines semaines. Bonne lecture!

Pour recevoir nos communications électroniques incluant nos infolettres sur nos formations et notre bulletin "Trucs au Cube", écrivez-nous à : abonnez-moi@manuriformation.com

TRUCS AU CUBE - Bulletin Juin/Juillet 2018

3 règles pour des vacances heureuses
Par Louise Manuri

La science de la psychologie positive affirme qu’une vie heureuse est une vie remplie de plaisir, d’engagement et de sens.

Dans son livre « The happy traveler – Unpacking the secrets of better vacations », Jaime Kurtz a voulu démontrer comment les principes de la psychologie positive peuvent nous aider à avoir des vacances heureuses, que ces vacances se déroulent à la maison ou en voyage. L’auteure aborde ainsi trois grandes règles pour que les vacances soient agréables, significatives et engageantes.

Règle no 1 : Préparez et anticipez les vacances avec enthousiasme

  • Décrivez une journée type de vacances. Hésitez-vous entre plusieurs options de vacances (bord de mer, croisière, grande ville)? Si oui, écrivez le déroulement de votre journée du matin au soir dans chacune des options. Vous saurez ainsi ce que vous trouverez plaisant, désagréable ou neutre dans chacune des options et cela facilitera votre choix.
  • Prévoyez les obstacles. Vous avez déterminé votre destination. Identifiez les problèmes possibles que vous pourriez rencontrer qui vous empêcheraient d’atteindre vos objectifs. Pour chacun de ces obstacles, décidez de ce que vous ferez. Par exemple, « S’il pleut, je ferai... » et décidez d’une action concrète.
  • Serez-vous paralysé par des options et des décisions? Si oui, comment pourriez-vous gérer ou éliminer certaines d’entre elles? Que vous planifiiez une excursion d’une journée, une escapade d’un week-end ou une aventure de plusieurs semaines, prendre des décisions de voyage est rarement facile. En effet, vous devez décider comment utiliser vos jours de vacances et votre argent dans un contexte où vous devez faire un saut mental dans un avenir dont vous n’avez souvent aucune connaissance.
  • Identifiez quelles anxiétés et quels facteurs de stress vous pourriez apporter avec vous. Est-ce qu’ils vous empêcheront d’avoir du plaisir? Si oui, comment pourriez-vous les laisser derrière vous?
  • Anticipez tout au long de la préparation de votre voyage. Nous le savons tous, la préparation d’un voyage peut procurer autant de plaisir que le voyage lui-même. Admettons que vous avez trois mois pour préparer votre voyage, vous achèterez vos billets d’avion et réserverez votre hôtel au début de votre période de préparatifs. Mais ne prévoyez pas tout au début. Retardez plutôt consciemment la recherche de restaurants, de musées, d’activités et d’événements tout au long de votre période de préparatifs de manière à faire durer le plaisir. Ainsi, l’anticipation du voyage sera distribuée tout au long de la préparation. N’oubliez pas de parler à des gens qui ont déjà passé les mêmes vacances que vous. Allez à la librairie dans la section des voyages. Renseignez-vous sur l’histoire et la culture de l’endroit que vous visiterez.
  • Variez vos activités. Il y a un concept en psychologie que l’on appelle « l’adaptation hédonique » (ou l’adaptation aux plaisirs) qui fait que ce qui nous procure du plaisir aujourd’hui cessera de nous en procurer dans une semaine ou deux parce que nous nous habituons à ces plaisirs et que nous les tenons pour acquis. Par conséquent, la plage de sable blanc qui vous remplissait de bonheur le premier jour de votre arrivée aura cessé complètement de vous impressionner une semaine ou deux après votre arrivée et vous serez, dès lors, à l’affût de la nouveauté qui vous impressionnera. C’est pourquoi il est important, dans la planification de vos vacances, de varier vos activités ou d’aller à différents endroits pour alimenter votre bonheur quotidien.
  • Terminez vos vacances sur une haute note. Planifiez quelque chose de vraiment spécial pour votre dernière journée ou votre dernière soirée de vacances. Les recherches ont démontré que lorsque vous aurez réinséré votre vie normale et que vous vous rappellerez à quel point vos vacances ont été plaisantes, vous ne vous baserez pas sur les hauts et les bas de vos vacances mais plutôt sur la façon dont vous les avez terminées.
  • Planifiez votre retour. La plupart des gens reviennent de leurs vacances plus heureux, mais ceux qui rentrent chez eux et reprennent immédiatement leur travail ont tendance à perdre rapidement ce bonheur. Donc, ne rentrez pas à la maison à 22 heures pour plonger dans le travail le lendemain matin. Vous pourriez alors totalement contrer la sérénité et la perspective gagnées pendant votre voyage. Laissez-vous plutôt un peu de temps pour vous détendre. Une étude suggère qu’un week-end à la maison qui suit immédiatement les vacances prolonge ses bienfaits.
  • Payez d’avance. Lorsque vous êtes en vacances, calculer constamment vos dépenses de vacances n’est pas amusant. De plus, penser à l’argent a des coûts psychologiques moins évidents. En fait, près de 165 études sur le sujet ont révélé que lorsque le concept de l’argent est subtilement mentionné en vacances, les gens entrent automatiquement dans un mode d’affaires et de résolution de problèmes, sont moins intéressés par les individus autour d’eux, sont moins généreux et font preuve de moins d’empathie... tous des comportements tout à fait à l’opposé de ce que vous recherchez pour avoir des vacances enrichissantes. Donc, éloignez-vous de votre portefeuille pendant vos vacances et payez d’avance le plus possible.
  • Priorisez le temps par rapport à l’argent. Des recherches faites par l’Université de Colombie-Britannique ont démontré que les personnes qui ont tendance à privilégier le temps par rapport à l’argent sont plus heureuses que celles qui privilégient l’argent par rapport au temps. Au niveau des vacances, cela peut vouloir dire de prendre un vol direct au lieu d’un vol avec escales, d’acheter une option qui vous évite d’attendre en ligne. Bien sûr, ces commodités méritent d’être bien analysées puisque les compromis entre le temps et l’argent n’indiquent pas toujours ce qui serait gagnant. Cependant, il faut garder à l’esprit que les décisions qui permettent de gagner du temps ont également tendance à réduire le stress et les inconvénients.
  • Terminez vos dossiers au travail et à la maison puisque les dossiers inachevés ont tendance à occuper votre esprit. Vous profiterez beaucoup plus de vos vacances si vous avez bien organisé vos activités avant de quitter. Débarrassez-vous de votre travail en retard autant à la maison qu’au travail. Organisez vos dossiers et faites une liste des priorités dont vous devrez vous occuper dès votre retour. Bloquez la première journée de votre retour pour vous occuper du travail qui se sera accumulé pendant votre absence.
  • Utilisez des listes de contrôle. Faites une liste de contrôle de tout ce que vous avez à faire avant de quitter la maison, tel que prévoir le ramassage du courrier, ajuster le thermostat, fermer les robinets de la laveuse, payer les factures. Faites également une liste de contrôle de tout ce que vous avez à faire au travail, tel qu’assigner des tâches, aviser certaines personnes de votre absence, informer de la localisation de vos dossiers. Faites finalement une liste de contrôle de tout ce que vous aimeriez apporter dans vos bagages, incluant les effets personnels, la lecture, les vêtements, le passeport, les médicaments et l’argent en devise étrangère.

Règle no 2 : Engagez-vous activement dans vos vacances

  • Cultivez le « flow ». Le « flow » est un état de fluidité psychologique où vous êtes tellement absorbé par ce que vous faites que vous en oubliez le temps. Vos passions sont particulièrement propices à créer cet état à la condition que l’activité à laquelle vous allez vous consacrer représente aussi un défi. Cela peut être la lecture d’un bon livre, la pratique d’un sport, l’inscription à un cours de danse, de langue ou de cuisine, la randonnée pédestre, l’observation d’oiseaux.
  • Préparez le terrain pour des moments d’éblouissement. Quand était-ce la dernière fois où vous avez été littéralement ébloui au point d’en être momentanément bouche bée et où, en comparaison, vous vous sentiez tout petit et humble? Était-ce devant la grandeur de la nature, la force de l’océan, la beauté d’une cathédrale, la splendeur d’une œuvre d’art, l’écoute d’un leader charismatique, la richesse d’une musique? Soyez prêt à vivre de tels moments d’admiration en vous rendant à une vue panoramique, en visitant des cathédrales, en marchant sur un volcan, en vous promenant dans la nature. L’admiration est une émotion positive qui a le pouvoir de vous rendre heureux.
  • Immergez-vous dans l’endroit de vos vacances. La découverte est une autre émotion positive qui a le pouvoir de vous rendre heureux. Ainsi, découvrez la nourriture de l’endroit que vous visitez. Utilisez les transports locaux. Parlez aux habitants et connectez avec eux.

Règle no 3 : Savourez les moments positifs de vos vacances

  • Soyez dans le moment présent. Savourer, c’est être dans le moment présent au lieu de s’attarder sur ce qui vient après. C’est être conscient que vous vivez des moments agréables et c’est prendre des mesures conscientes pour les prolonger. Par exemple, lorsque vous fermez les yeux et que vous dégustez un bon vin, vous savourez. Quand vous éliminez les distractions de façon à être pleinement engagé dans l’expérience que vous êtes en train de vivre, vous savourez. Quand vous regardez de très près ce qui se trouve devant vous en essayant de vous souvenir des détails pour pouvoir les revivre plus tard, vous savourez. Lorsque vous vous tournez vers votre compagnon de voyage et que vous lui parlez de votre joie, vous savourez.
  • Prolongez les moments agréables. Pour ce faire, tenez un journal sur vous en tout temps. Par exemple, si vous vous surprenez à dire devant une cathédrale : « C’est absolument magnifique! », votre sentiment positif ne durera que quelques secondes. Mais si vous sortez votre journal et que vous y écrivez ce que vous trouvez de si magnifique dans cette cathédrale, cela vous permettra d’aller plus en profondeur dans votre sentiment positif et de prolonger l’expérience. Une autre façon de prolonger l’expérience avec la tenue d’un journal est de vous demander chaque soir quelle est la plus belle chose qui vous est arrivée aujourd’hui. Il suffit par la suite d’écrire en profondeur sur ce sujet en vous demandant pourquoi c’était si génial et comment vous vous êtes senti à ce moment-là.
  • Confectionnez de riches souvenirs. Vous réussirez également à prolonger les moments agréables en rapportant des souvenirs. À cet effet, penser à pratiquer la photographie consciente qui consiste à utiliser l’appareil photo non pas comme vos yeux ou votre banque de mémoire, mais plutôt comme un outil qui vous aidera à capturer ce qui est important pour vous. Alors, vous aurez des photos riches de sens. Outre les photos, pensez à écrire votre expérience. Vous verrez que vous serez porté à utiliser plusieurs de vos sens dans la description de votre expérience et que cela rendra le souvenir encore plus vivant. Vous pourriez aussi dessiner ce que vous voyez. Finalement, vous pourriez rapporter de petits objets vous rappelant les endroits visités.

Ainsi, un heureux vacancier a non seulement des moments de plaisir mais également des moments d’engagement et de défi riches de sens.

Sur ce, je vous souhaite de très heureuses vacances et au plaisir de vous retrouver en août pour le prochain bulletin.

Prochaines sessions publiques de formation - Automne 2018*

Communiquer sans conflits et Profils de personnalité

Montréal : 22 novembre 2018
Québec : 20 novembre 2018

Cultiver l'optimisme au travail
Montréal : 3 décembre 2018
Québec : 5 décembre 2018

Formation pour secrétaires et adjoints(es) : Seconder votre gestionnaire : une priorité
Montréal : 23-24 octobre 2018
Québec : 30-31 octobre 2018

La gestion des clients difficiles
Montréal : 9 novembre 2018
Québec : 1er novembre 2018

La gestion du temps et des priorités
Montréal : 4 octobre 2018
Québec : 2 octobre 2018

Le service à la clientèle
Montréal : 12 octobre 2018
Québec : 10 octobre 2018

L'intelligence émotionnelle au travail
Montréal : 18 octobre 2018
Québec : 16 octobre 2018

Gérer votre énergie au travail
Montréal : 8 novembre 2018
Québec : 6 novembre 2018

Développer votre résilience face aux changements
Montréal : 15 novembre 2018
Québec : 13 novembre 2018

Le tandem gestionnaire/adjoint(e)
Montréal : 27 septembre 2018
Québec : 25 septembre 2018

* Ces formations peuvent également se donner en entreprise en plus de celles énumérées au lien suivant : accédez à notre liste de formations.


Tous droits réservés © 2004 - 2018 Manuri Formation